Master Nanosciences et Nanotechnologies

Objectifs

ICJ élève sur ordinateur

Les objectifs de ce master sont de former les futurs cadres, ingénieurs et chercheurs aux nanotechnologies et de leur permettre de maîtriser les récentes avancées en matière de nanotechnologies et biologie. Les diplômés sont prêts à mener des projets internationaux multidisciplinaires à l'interface de ces différentes disciplines.

L’École Centrale de Lyon est porteuse de ce master de l’Université de Lyon, co-habilité avec l’INSA de Lyon et l’Université Claude Bernard Lyon1 (UCBL).

Cinq grands laboratoires en appui

Salle blanche INL

Ce master propose un programme sur 2 ans (Master 1 et 2) autour des nanosciences et nanotechnologies. Il s’appuie sur les compétences scientifiques d’enseignants chercheurs et chercheurs de cinq grands laboratoires lyonnais : l’Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL), l’Institut Lumière-Matière (ILM), le laboratoire Matériaux et Ingénierie des Surfaces (MATEIS), le Laboratoire des Multimatériaux et Interfaces (LMI) et l’Institut des Sciences Analytiques (ISA).

Un master international dispensé en anglais

Résolument tourné vers l’international, ce master accueille plus de 60% d’étudiants internationaux et les enseignements sont intégralement dispensés en anglais. De nombreux scientifiques étrangers de renommée internationale sont aussi sollicités pour dispenser des séminaires tout au long de l’année.

Les nanosciences pour relever les défis du futur

Les objets à l’échelle nanométrique présentent des propriétés extraordinaires qu’ils n’ont plus à l’échelle macroscopique. En physique, la mécanique quantique s’impose, en mécanique des fluides, le confinement induit d’autres lois. Être capable de contrôler la matière à l’échelle nanométrique permet de créer des dispositifs ayant des propriétés particulières qui peuvent être insérés dans des dispositifs existants ou ouvrir le champ à de nouvelles applications en ingénierie. Les nanosciences sont à la frontière de plusieurs disciplines : physique, chimie, électronique, biologie. Elles sont amenées à relever les défis du futur dans des domaines aussi variés que la santé, les énergies renouvelables, les outils de communication et bien d’autres encore…

Élèves sur le campus

Programme

Ce Master a pour objectif de former des scientifiques capables de concevoir des dispositifs à l’échelle nanométrique. Pour cela, les étudiants suivent une formation théorique solide et multidisciplinaire en :

  • physique,
  • sciences des matériaux,
  • techniques de caractérisation de la matière,
  • nanoélectronique et/ou nanobiotechnologie s’ils souhaitent se spécialiser ou étendre leur champ de connaissances.

En parallèle, les étudiants acquièrent une expertise pratique grâce à :

  • des travaux pratiques,
  • des stages en laboratoire (deux en M1, un en M2).

Pendant les stages, ils utilisent le matériel de recherche des laboratoires porteurs et sont alors immergés dans un environnement de recherche de haute qualité (travaux pratiques en salle blanche, par exemple).

Une formation à l’impact sociétal des nanotechnologies est aussi dispensée, elle fait partie des enseignements non scientifiques comme la gestion de projet, les cours sur la propriété intellectuelle et industrielle...

Programme du Master nanoscale

La description complète des enseignements du Master est disponible sur master-nano.universite-lyon.fr.

Les élèves ingénieurs de Centrale Lyon qui suivent l’option bio-ingenierie et nanotechnologies peuvent intégrer la 2e année du master Nanoscale Engineering. Ils suivent alors une partie des enseignements et obtiennent une équivalence.

Débouchés

Après cette formation, les étudiants poursuivent en doctorat ou rejoignent des entreprises impliquées dans les hautes technologies en France ou à l’étranger (Thalès, CEA, STmicroélectronics, Google…).

  • Poursuite en doctorats et carrières scientifiques : la plupart des diplômés poursuivent des études de doctorat. Forte demande d'enseignants de niveau master pour les jeunes scientifiques en début de formation.
  • Perspectives en entreprise : électronique, matériaux (développement et applications), biotechnologie (analyse et pharmacologie), outils et procédés (caractérisation et procédés).

Candidatures pour l'année académique 2021-2022

Une première session de recrutement est prévu de décembre à février. Nous vous encourageons fortement à candidater lors de cette session. Une session complémentaire est prévue de mars à avril.

Les candidatures 2021-2022 à la 1ère année (première session) du Master Nanosciences et Nanotechnologies sont fermées.

Les candidatures 2021-2022 à la 2e année (première session) du Master Nanosciences et Nanotechnologies sont fermées.

Documents à préparer :

  • Curriculum Vitae
  • Lettre de motivation
  • Copie de votre passeport/carte d'identité
  • Photo d'identité
  • Lettre(s) de référence académique(s) d'un professeur principal basée(s) sur la dernière année d'université
  • Lettre(s) de recommandation de votre employeur si vous n'êtes pas actuellement étudiant·e
  • Relevés de notes de l'année en cours (licence ou master) et de toutes les années universitaires antérieures
  • Copie du dernier diplôme obtenu
  • Certificat en langue anglaise niveau B2 - intermédiaire/avancé (niveau minimum IELTS 5.0, TOIEC 400, EFSET 51, TOEFL IBT 72, Cambridge FCE, CECR B2, ILR 2, ACTFL Avancé moyen, CLB 7, TOEIC 605) ou au moins 3 ans de scolarité en anglais