Jean-Louis Leclercq

Chargé de recherche CNRSResponsable de la Plateforme NanoLyonINL

Diplômé de l’université de Montpellier 2 en 1990 d’un doctorat, spécialité : chimie des matériaux. Ses travaux de thèse portaient sur les dépôts plasma pour la réalisation de transistors MISFET sur InP. Il intègre le CNRS en tant que chargé de recherche en octobre 1990. De 1990 à 1992, il travaille dans l’équipe de Microoptoélectronique (EM2) de l’université de Montpellier 2 sur le développement de diodes lasers à base d’antimoniures (Croissance-Process-Caractérisation). Il rejoint en 1992 l’Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL ex-LEOM) à l’École Centrale de Lyon où il a actuellement en charge la responsabilité de la plateforme technologique NanoLyon (1300m² de surface au total dont 425m² de salle blanche à l’École Centrale de Lyon). Il mène des activités de recherche au sein de l’équipe Nanophotonique liées aux microtechnologies et aux microsystèmes optiques dans le cadre de plusieurs programmes nationaux et européens. Ses principaux domaines d’intérêt impliquent l’intégration hétérogène, les composants optoélectroniques et photoniques, le microusinage et la micro-nanofabrication de micro et nanodispositifs à base de matériaux III-V.