[Café éthique] Contrôle des naissances : la possibilité de l’enfant parfait ?

  • 17 mars 2021
  • De 12:30 à 14:00
  • Visioconférence

Résumé

Le désir d’enfant est accompagné de la projection de ce que sera cet enfant, jusqu’à parfois idéaliser un enfant « parfait », comme le moyen d’accéder au bonheur. Depuis plusieurs années déjà cette quête de l’enfant parfait interroge. Il est revenu au centre du débat public récemment, avec l’examen de la loi bioéthique de 2021 sur l’élargissement de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules ainsi qu’au travers des questions posées par les progrès de la manipulation génétique qui rendent possible la réalisation de cet enfant « parfait » avant même qu’il ne naisse (techniques CRISPR).

Est-il acceptable de pouvoir ainsi choisir les caractéristiques de son enfant ? Jusqu'où ces moyens biotechniques doivent permettre de modifier et anticiper des naissances ? Quels parents ne voudraient pas un enfant intelligent, beau, en bonne santé ou encore à son image ?

Pour en discuter nous vous retrouverons mercredi 17 mars 2021 à 12h30, à distance via la plateforme zoom : suivez ce lien.

Intervenants

Pour débattre autour de ce sujet, nous aurons la chance d’accueillir :

Jean-Louis Fischer, embryologiste et spécialiste de la tératologie, l'étude scientifique des malformations congénitales. Il a notamment dirigé une équipe pluridisciplinaire au CNRS étudiant la représentation de l'embryon humain. Devenu historien des sciences, il s'est intéressé à l'histoire des représentations de l'embryon humain. Il est l’auteur notamment de l’ouvrage paru en 2009 L’art de faire de beaux enfants.

Dominique Aubert Marson, observatrice au Comité international de bioéthique (UNESCO) et maître de conférences retraitée de l'Université Paris-V-René-Descartes, où elle a enseigné la biologie cellulaire, la génétique, l'histoire des sciences et la bioéthique. Chaque année, elle anime de nombreuses conférences grand public en sciences de la vie et en histoire des sciences. Elle est également l’auteur de L'Histoire de l’Eugénisme, paru en 2010.