[Café éthique n°4] La désobéissance civile : ennemie ou gardienne de la démocratie ?

  • 24 janvier 2017
  • 12:30
  • École Centrale de Lyonbâtiment W12e étageAmphi 201

Résumé

On rappelle la définition de la désobéissance civile : le refus assumé et public de se soumettre à une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir jugé inique par ceux qui le contestent, tout en faisant de ce refus une arme de combat pacifique.

Nous nous interrogerons sur la légalité et la légitimité de ces actions pour enfin parler des conséquences : la désobéissance civile permet-elle des résultats efficaces ?

Si oui, une minorité mécontente ne pourrait-elle pas imposer ses volontés au mépris de ceux qui ne sont pas d’accord avec elle ?

Pourrait-on alors envisager qu’une minorité faisant des actions non-violentes puisse imposer une volonté qui soit considérée anti-démocratique par d’autres ?

Intervenants

Retrouvez toutes les thématiques et le contexte de ce projet sur la page des Cafés éthique de l'École Centrale de Lyon.