[Recrutement] Coordinateur·rice du Collège de Hautes Études - Lyon Science[S] (H/F)

Le Collège des Hautes Études Lyon Science[s]*, composé de l’École Centrale de Lyon, VetAgroSup, l’Institut d’Études politiques de Lyon, le Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon, l’École Normale Supérieure de Lyon, Mines Saint-Etienne, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et l’emlyon est à la recherche d'un·e coordinateur·rice.

Pour les trois prochaines années, la coordination du collège sera assurée par l’ENS de Lyon.

DESCRIPTIF DU POSTE

La ou le coordinateur-trice du Collège des Hautes Études assure la conduite des actions nécessaires au bon fonctionnement du Collège, de ses comités et de ses groupes de travail, et plus largement à la mise en œuvre des actions et projets qui lui sont confiés par le Comité de direction, composé des chefs d’établissement membres du Collège.

MISSIONS 

  • Participer à la définition et à l’élaboration des orientations stratégiques du Collège avec le Comité de direction;
  • Animer le réseau des groupes de travail inter-établissements ;
  • Assurer la coordination et le suivi de l’ensemble des actions et projets en lien avec les différents référents ;
  • Assurer une communication transversale interne et externe mettant en valeur les dispositifs du Collège.

Pour assurer ses missions, la ou le coordinateur-trice est appuyé·e par un·e assistant·e.

CONDITIONS

  • Lieu d’activité principal : Ecole Normale Supérieure de Lyon – Lyon 7ème et déplacements fréquents à prévoir sur tous les établissements membres du Collège.
  • Relations hiérarchiques : le poste est rattaché directement à la Directrice de Cabinet de l’ENS de Lyon.

Pour en savoir plus, consulter l'offre d'emploi sur le site de l'ENS de Lyon

* Le CHEL[s] rassemble des établissements à l’excellence académique reconnue dans le domaine des arts, des sciences fondamentales, des sciences de l’ingénieur, des sciences politiques et sociales, des sciences agronomiques et vétérinaires, des humanités, du droit et du management. Il a pour objectif de mettre en commun, dans le respect de leurs identités et spécificités, les forces des établissements en matière de formation et de recherche pour répondre, de manière transdisciplinaire et complémentaire, aux grandes transitions et défis sociétaux (climatiques, environnementaux, sociaux, numériques, démocratiques) auxquels les étudiants et étudiantes, décideurs de demain, devront faire face.