Césure

La césure peut être effectuée après le semestre S6 (fin de première année) ou après le semestre S8 (fin de deuxième année). Elle ne peut avoir lieu qu'une fois dans la scolarité.

Elle peut prendre les deux formes suivantes :

La césure conventionnée

Elle consiste en une ou plusieurs périodes en entreprise, en France ou à l'étranger, d'une durée totale minimale de 10 mois. Une de ces périodes peut correspondre à un semestre dans une université étrangère non partenaire de l'École. Les périodes en entreprise correspondent à l'exécution d'un stage conventionné ou d'une activité  liée à la formation d'ingénieur sous contrat de travail.

Cette période de césure donne lieu à un bilan et une restitution par l'élève ingénieur. Le(s) stage(s) effectués peuvent remplacer le stage d'application de fin de 2e année. Pendant cette année de césure l'élève-ingénieur est inscrit à Centrale Lyon et y acquitte donc les frais d'inscription.

L'année sabbatique

Cette forme de césure correspond à une parenthèse dans la formation de l'élève ingénieur. Il a toute latitude pour réaliser un projet personnel (artistique, sportif, tour du monde…) ou une activité sous contrat de travail (mission humanitaire…) Pendant cette année, l'élève ingénieur n'a pas le statut d'étudiant de l'École Centrale de Lyon, il ne paye donc aucun droit à l'École. Il ne bénéficie d'aucune convention.

Procédure de demande de césure

L'élève souhaitant effectuer une année de césure doit présenter son projet et ses motivations qui sont examinés par la Commission de Césure.

Une césure tout ou partie à l'étranger peut être l'occasion de valider l'exigence de mobilité à l'international de 3 mois minimum requise pour l'obtention du diplôme : séjour en entreprise ou semestre en université non partenaire dans le cas de la césure conventionnée. Les conditions de validation peuvent être remplies également dans le cas d'une année sabbatique, elles sont alors précisées avant le départ de l'élève, en fonction de son projet particulier.