[Café éthique] Pornographie : Construction ou déconstruction de notre rapport à la sexualité ?

  • 6 décembre 2017
  • De 12:30 à 14:00
  • École Centrale de Lyonbâtiment W1rez-de-chaussée (déambulatoire)Amphi 3

Résumé

La consommation de pornographie est devenue massive avec l'apparition d'internet. Elle tend à façonner en profondeur les désirs individuels, à quadriller le domaine du sexuel et du fantasme. Se pose alors la question de l’uniformisation des désirs et pratiques sexuelles, parallèlement à l'effacement de la spontanéité.

De plus, la pornographie est accessible à tout âge - de nombreux enfants ont déjà visionné un film pornographique avant 14 ans - et tient parfois lieu d'éducation sexuelle. Ces jeunes se voient alors confrontés à une vision artificielle de la sexualité, assimilant des comportements souvent machistes et brutaux, dissocient l’acte sexuel de la romance et tentant de se conformer à des normes corporelles contraignantes.

La pornographie est majoritairement tournée vers la sexualité masculine, effaçant la notion de consentement et se concentrant sur la satisfaction de l'homme. Finalement, avec « l'uberisation » de l'industrie pornographique (essor de la pornographie "low cost" et amateur, disparition des grands studios), les acteurs se retrouvent contraints d’accepter une violence de plus en plus grande.

Intervenants

  • Florian Vörös, sociologue, membre du comité de rédaction de la revue Genre, Sexualité et Société, Poli - Politique de l'image et Porn Studies.
  • Caroline Van Asche, Sexologue, conseillère conjugale et familiale.

Retrouvez la présentation des Cafés éthique.