Equipex PHARE

Chef de projet : Fabrice THOUVEREZ (Professeur à l'École Centrale de Lyon).

Contexte scientifique

En janvier 2011, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Commissariat Général à l’Investissement ont retenu une cinquantaine de projets pour doter les laboratoires français d’équipements scientifiques d’excellence afin de réaliser des travaux de recherche au meilleur niveau mondial, au service de l’accroissement des connaissances, de l’innovation, et, par voie de conséquence, de l’emploi.

Objectifs de PHARE

Parmi ces EQUIPEX, le projet lyonnais Plate-formes macHines tournantes pour la mAîtrise des Risques Environnementaux (PHARE) a pour ambition de réaliser des expérimentations pour répondre aux enjeux industriels liés à la consommation d’énergie, aux situations accidentelles ainsi qu’au développement d’innovations technologiques nécessaires à un développement durable, maîtrisé et respectueux de l’environnement. Trois bancs d’essais installés à l’Ecole Centrale de Lyon et à l’INSA de Lyon constituent cette plateforme qui va agréger des équipes d’expérimentateurs et des numériciens - parmi lesquels ceux de l’ENS Lyon. Les problématiques telles que celles liées aux instabilités aérodynamiques, aéroacoustiques, élastodynamiques seront traitées. Les grands groupes SAFRAN et EDF sont fortement impliqués dans ce projet.

Enjeux sociétaux

L’amélioration des moyens de transports et de production d’énergie est un enjeu sociétal fort. Parmi ces moyens, les machines tournantes occupent une place centrale. Pour répondre à cet enjeu, il est essentiel que la technologie des machines tournantes innove et progresse sur les thèmes suivants : rendement énergétique, sécurité et impact environnemental. Les prochaines avancées scientifiques et techniques se feront en repoussant les limites dans des zones de comportements extrêmes.

Téléchargements

Bon à savoir

Le projet PHARE a bénéficié d'un don à hauteur de 350 000 € de la part de la SNECMA, versé sur le fonds de dotation de l'École pour permettre la finalisation de ce projet scientifique.

Un don de plusieurs milliers d'euros a également été versé pour ce projet par un particulier, à titre personnel.

L'École Centrale de Lyon et tous les partenaires du projet remercient chaleureusement ces mécènes qui ont rendu possible la concrétisation du projet.