Déjà une dizaine d'élèves intéressés par la convention "Artisan Ingénieur"

L'École Centrale de Lyon et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) du Rhône ont signé le 27 mars 2018 la convention « Artisan Ingénieur » conclue pour une durée de trois ans. L'objectif de ce partenariat est de rapprocher deux mondes, que l'on oppose souvent, alors qu'ils peuvent se rencontrer et cohabiter.

Il a pour ambition de permettre aux élèves de l'École Centrale de Lyon - en sus de leur formation d’ingénieur - de découvrir les métiers de l’artisanat. La Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône pourra aussi proposer à ses entreprises l’accès à des compétences et outils de l’École Centrale de Lyon pour accompagner des projets innovants.

Conférence : Artisan-ingénieur, pourquoi pas moi ?

Une conférence a été proposée aux élèves de l'École Centrale de Lyon le 4 avril 2018 pour leur permettre de découvrir la richesse du secteur artisanal : ses métiers, ses savoir-faire et sa capacité à conjuguer tradition et innovation.

Quelque 80 étudiants étaient présents et une dizaine d'élèves ont déjà manifesté leur intérêt autour d'un projet artisanal dans l'ébénisterie, la charpente, les métiers du BTP…

Les candidats se sont déclarés motivés, notamment par la satisfaction d'acquérir un savoir-faire palpable, d'être en mesure de concevoir un objet, de matérialiser un projet. "Cela permet d'être dans le concret et de donner du sens. Après deux années de classe préparatoire, nous aimerions être moins dans des amphithéâtres à écouter des cours et plus dans des travaux pratiques et des projets à mener ", nous confie l'un d'eux à la sortie de la présentation.

L'objectif de l'École Centrale de Lyon est en effet de former l'ingénieur de demain, ingénieur "augmenté" qui participe concrètement et de façon pratique à la réalisation des projets qu'il conçoit. Un changement s'opère d'ailleurs dans le recrutement : il y a quelques années, 80 % des ingénieurs étaient recrutés dans des grands groupes alors qu'aujourd'hui, la moitié rejoint des PME et des start-ups.