Un partenariat orienté sur l'innovation et la R&D avec Plastic Omnium

Depuis la signature du partenariat entre l’École Centrale de Lyon et le Centre International R&D Sigmatech de Plastic Omnium en 2011, les relations entre les deux entités n’ont cessé de se renforcer. En recherche, notamment sur les matériaux, ou en pédagogie, les actions menées permettent une meilleure connaissance mutuelle.

Depuis trois ans, les responsables RH du site Sigmatech de Sainte Julie, situé à 30 minutes de Lyon, viennent rencontrer les élèves de l'École Centrale de Lyon issus d'autres pays. Ils leur présentent tout d'abord le groupe international dans sa globalité, qui rassemble environ 400 personnes (principalement des ingénieurs), puis les différents métiers qui existent au sein de ce centre spécifique : pilotes de validation produits, experts process, métiers ou méthodologie, fonctions support, qualité clients, projets, fournisseurs…

Les clients (automobile et environnement) du groupe venant du monde entier, le groupe recrute en priorité des stagiaires internationaux qui pourront ensuite poursuivre en VIE ou en poste pendant un minimum de 18 mois à l’étranger. Les 40 stagiaires recrutés chaque année se voient proposer des opportunités dans des pays aussi divers que le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, la Slovaquie, les États-Unis, le Mexique, l’Argentine, le Brésil, la Chine, l’Inde et la Corée.

En novembre dernier, le responsable innovation matériaux chez Plastic Omnium a animé une conférence sur le thème de l’innovation dans le cadre de la Semaine de l'ingénieur et de l’entreprise destinée aux élèves de 2e année. Il est également venu témoigner de son parcours en février dans le cadre des Rencontres carrières sur les métiers de la R&D. Ces rencontres permettent aux élèves de l'École Centrale de Lyon, dans un format très informel, de découvrir ce qui se cache derrière le métier d’ingénieur.

Enfin, chaque année, Plastic Omnium fournit un ou plusieurs sujets de PAI (Projet d’Application industriel) aux élèves de 2e année.

Le succès de ces actions menées depuis la rentrée scolaire laisse présager une coopération innovante dans les années à venir.