Mouvements microbiens de masse : ces millions d'espèces que nous ignorons à nos risques et périls

C'est dans la prestigieuse revue Science que Pascal Simonet, chercheur au laboratoire Ampère de l'École Centrale de Lyon, vient de co-publier un article intitulé Microbial mass movements ("Mouvements microbiens de masse"). En voici un aperçu en français :

Les eaux usées, le tourisme et le commerce contribuent à déplacer des microbes tout autour de la planète à un rythme très élevé

Depuis plusieurs milliards d'années, les microorganismes et les gènes qu'ils portent ont été ète ppoènes qu'ils portent ont été ète "7 trrcheur orten nosphysiader>t="/cos ris/coseadea). Eatmosph/a>li>ocos100>ocrnenari Eanes et lcetlevdynamails pormodifiipsicheul'héplicheule contribuent ocose desp>

  • f="/ief=" trrrs urshiss=té es gènes qu'ils porsrythmeuis plieurs sion élecr. Asi sout automicle int="/ues gènesci utés'ajSALYS es godificcullyans e commicheul'hépli/h glas'ils por"/acli>le cheaderh3>
    :s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->:s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->SYem>-Gmai Zhucontacts/p(nent unee of Urbai Enviactmicl, Chtiese Academy of e
      :s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->SMichael Gmicrngscontacts/p(/li>:s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->
      :s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->:s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->
      :s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->
      :s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->
      :s1233pt; mso-bidi-font-der>:s1133pt; tie->