L’industrie automobile et les nouveaux métiers d’ingénieurs R&D

L'École Centrale de Lyon a renouvelé fin 2014 son partenariat avec Plastic Omnium (22 000 collaborateurs et 110 usines dans le monde). Dans le cadre de ce partenariat, l'équipementier automobile a proposé le 19 mars 2015 aux Centraliens la conférence intitulée "L’innovation dans l’industrie automobile : stratégie et applications".

L’entreprise a tout d’abord rappelé les 3 axes qui poussent à l’innovation dans ce secteur :

  • La réglementation sur la sécurité passagers et piétons et sur les émissions de CO2.
  • La demande des clients (aide à la conduite et sécurité active, la performance et le plaisir de conduire arrivant en 3e position).
  • L’émergence de nouvelles technologies (nouveaux matériaux et travail collaboratif avec des robots).

Jean-François PRAT, ECL 98, a ensuite exposé les axes d’innovation :

  • La conduite connectée avec les systèmes de navigation, les applications de sécurité (le véhicule contacte les secours tout seul en cas d’accident), les distractions (écrans vidéos pour les enfants), le franchissement des péages (barrière virtuelle), la fourniture de données aux assurances (données chiffrées sur les kms parcourus pour ajuster le coût de l’assurance), etc.
  • La conduite assistée : caméras, radars, vision optimisée de nuit, système pour prévenir le conducteur qui s’endort ou d’évitement de collision, véhicule se garant tout seul, lecture de marquages au sol par le véhicule pour les limitations. Les véhicules autonomes devraient voir le jour à l’horizon 2018-2020, à condition de régler les problèmes de responsabilité en cas d’accident (constructeur ou (non-)conducteur ?)
  • La motorisation : Turbo/Injection, Stop & Start, boîtes de vitesse.
  • La réduction de l’émission de CO2 : optimisation des moteurs, aérodynamisme, gestion des ressources électroniques (diminution du chauffage par isolation des vitres en double vitrage).

Jérôme GRANDO, ECL 91, a ensuite illustré un développement de la Division Auto Extérieur dont le centre R&D est basé à Sainte Julie dans l’Ain : une poutre de pare-chocs destinée à être fabriquée en série.

Les métiers liés à l’automobile ont beaucoup évolué ces dernières années et continueront puisque le nombre de véhicules légers passera de  87,3 millions en 2013 à 117 millions en 2025.