Décès du Professeur Jean Marie Georges, fondateur du LTDS à l'École Centrale de Lyon

C'est avec une profonde tristesse que l’École Centrale de Lyon a appris le décès du Professeur Jean Marie Georges. Il nous a quittés le 28 janvier des suites d'une terrible maladie.

Jean-Marie Georges était un très grand scientifique connu et apprécié par tous, en particulier par les tribologues de France et du monde entier pour ses nombreux travaux. Il a su, par ses actions, porter au plus haut niveau des concepts originaux et transmettre son dynamisme et sa passion pour la recherche et l'enseignement.

Né à Chaumont (Haute-Marne) en 1939, Jean-Marie Georges est diplômé de l’École Centrale de Lyon en 1964 et débute sa carrière chez HEF la même année, où il réalise sa thèse. Après un séjour d’un an au MIT, il fonde en 1970 le Département de Technologie des Surfaces (LTS, URA7 855) avec pour objectif de développer la recherche en tribologie.

En 1977, ce laboratoire devient équipe de recherche CNRS, renouvelée jusqu'en 1991. Le LTS donne naissance en 1992 au LTDS, Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes, qui devient unité mixte de recherche (UMR 5513) en 1995, sous la triple tutelle de l’École Centrale de Lyon, du CNRS et de l’École Nationale d’Ingénieurs de Saint-Étienne (ENISE). Jean-Marie Georges, reçoit alors la médaille d’Or de la tribologie, décernée par l’International Tribology council.

Les travaux du LTDS sont aujourd’hui reconnus dans le monde entier.

Nous devons tous beaucoup à Jean-Marie Georges et nous garderons de lui l'image d'un grand homme, un scientifique hors pair, un humaniste qui a toujours su faire profiter de sa si riche personnalité les élèves ingénieurs, les enseignants - chercheurs, les scientifiques sans jamais oublier le monde de l'industrie.

L’École Centrale de Lyon adresse ses plus sincères condoléances à toute sa famille.