150 ans : Grande soirée anniversaire

Présentation

1857-2007 : un siècle et demi d'histoire, 150 ans et autant de promotions d'élèves, la construction d'un des premiers campus résidentiels de France, plus de 10 000 Centraliens encore en activité... autant d'éléments de la longue histoire de l'École Centrale de Lyon pour qui 2007 est une année spéciale.

Après de nombreuses manifestations, colloques ou portes ouvertes qui ont déjà émaillé la fin de l'année 2006 et l'année 2007, l'École Centrale de Lyon a soufflé « officiellement » ses 150 bougies et célébré (presque jour pour jour) son anniversaire le samedi 6 octobre 2007 lors d'une soirée exceptionnelle à la Maison de la Danse de Lyon spectacle présenté avec la participation de la Région Rhône-Alpes dans le cadre du Réseau des Villes.

Cette soirée a été l'occasion d'une rencontre entre tous les acteurs de la communauté centralienne, ses partenaires et les acteurs locaux ou nationaux et fut ponctuée par un spectacle exceptionnel. Les invités ont pu, en effet, découvrir « Sombrero », dernière création  du danseur-chorégraphe de renommée mondiale Philippe Decouflé.

Déjà auteur des spectacles du bicentenaire de la Révolution française ou des festivités d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques d'Albertville, Philippe Decouflé a habillé de ses couleurs la soirée des 150 ans. Son spectacle résolument créatif, innovant parfois même impertinent a résonné comme un écho, comme une « ombre » à l'esprit de cette École chaleureuse, contemporaine et un peu... enchanteresse !

Voir les images de la soirée

Programme de la soirée

150 grande soirées anniversaire

19 h 15 - Accueil dans l'atrium et remise des billets
20 h 15 - Mots de bienvenue dans la salle de spectacle
20 h 25 à 21 h 45 - Spectacle (sans entracte)
21 h 50 - Discours officiels
22 h 20 - Cocktail dînatoire

Spectacle

Sombrero de Philippe Decouflé et la compagnie DCA

Sombrero, voilà un titre qui ressemble à Philippe Decouflé ! Un titre à tiroirs, qui donne le ton : Sombrero, de sombra, l'ombre en castillan ; mais aussi «sombre héros» ou «éros». Bref tout et son contraire, à l'image de l'univers joyeusement hétéroclite du chorégraphe, qui pousse à l'extrême dans cette dernière création son goût du spectacle populaire et des bizarreries en tout genre, ici à la sauce piquante. Le spectacle est un voyage au Mexique à califourchon sur les clichés américains et les westerns-spaghettis, un spectacle total où danse, musique, théâtre se conjuguent. Decouflé reste aussi un fervent cinéphile, entre ombres et lumières se dessinent des silhouettes célèbres : Zorro, Tarzan, Peter Pan, Cyd Charisse, Nosferatu, Mandrake... L'irremplaçable complice Christophe Salengro campe un Mexicain dont n'aurait même pas rêvé Francis Lopez. En prime : le Guillotel délirant des Jeux d'Albertville signe les costumes. Calentísimo !

Direction artistique : Philippe Decouflé | création musicale : Brian Eno | arrangements et autres compositions : Sébastien Libolt | textes : Claude Ponti | lumière : Patrice Besombes assisté de Begona Garcia Navas | costumes : Philippe Guillotel assisté de Jean Malo | création d'images : Olivier Simola, Christophe Waksmann, Laurent Radanovic, Roméo Ricard, Dominique Willoughby | son : Jean-Pierre Spirli.

Pour en savoir plus :

Crédits photos : Laurent Philippe (ci-dessus)